You are currently viewing Samedi 19 Février 19h00 <br>ST HONORÉ les BAINS <br>“Agathe et François JEANNEAU”<br> et des invités surprises – Présentation du Festival 2022 <br>

Samedi 19 Février 19h00
ST HONORÉ les BAINS
“Agathe et François JEANNEAU”
et des invités surprises – Présentation du Festival 2022

Lieu du concert : Cinéma “Le Select”.

Réservation conseillée par téléphone au 06 19 12 25 06

Cette année, Fleurs de Jazz présente le programme 2022
de sa 9ème édition à Saint Honoré les Bains.

♦ Soirée co-organisée avec le Cercle Diogène ♦

A cette occasion, Agathe et François JEANNEAU nous feront l’immense plaisir de présenter leur création . Poésie, musique, improvisations au programme avec des invités surprises qui viendront agrémenter cette production par leurs inspirations.

Agathe et François Jeanneau
accompagnés de nos invités surprises
Lecture musicale improvisée “DOUBLE JE”

“Entre 1935 et 2020, 85 années et presque 65 ans de carrière. Pas mal pour un autodidacte… !

François Jeanneau, le parrain de « Fleur de jazz », est sans aucun doute un des plus grands monuments du jazz français. Personnage surprenant, il n’affectionne rien de plus que de se laisser lui-même surprendre par la vie. Cet homme si
spirituel et joyeux a découvert le saxophone grâce à son père, qui lui donna une leçon d’une demi-heure ! Et voilà ….ce qui le conduira à créer et diriger le département jazz du prestigieux CNSM de Paris. Derrière l’un des apôtres du free
jazz (expression dont il dit que ça ne veut rien dire!) se cache un musicien qui a joué avec Sydney Bechet et qui pratiquait en même temps Claude François et Don Cherry. À côté de certains enregistrements, disons plutôt confidentiels, il compose pour son groupe de l’époque, Triangle, le tube «Peut-être demain» qui se vend à des centaines de milliers d’exemplaires! Et quel parcours: en 1986, il crée le célèbre Orchestre National de Jazz, en 1990, le Département Jazz du CNSM et en 1998, il invite le créateur du Sound Painting dont il deviendra un éminent interprète. Il a bien sûr connu toute la scène du jazz, d’où l’idée d’écrire ses mémoires intitulées «Une anche passe» pas encore publiées.
Mais justement, sa fille Agathe a renoncé à devenir musicienne, l’ombre portée étant décidément trop grande, pour devenir comédienne. Attachée à son père, elle cherche néanmoins une complicité artistique: «Comment créer un dialogue père-fille, un double je, qui puisse raconter une vie dans la musique? 

François Jeanneau et sa fille Agathe partagent un même goût pour la performance : s’emparer d’un texte, le lire, improviser la musique, sans avoir discuté ensemble de ce que l’on va faire. Juste être dans l’instant, à l’écoute l’un de l’autre, pleinement présents dans le lieu et avec le public.

“Double Je”  est une lecture  musicale improvisée à partir d’extraits choisis de l’AutoGraphie Bio de Francois Jeanneau. Avec environ 400 pages, le choix des sujets à aborder est vaste ! 

 A chacune des représentations, Agathe Jeanneau nous livre des moments de la vie de son père, le choix des passages étant adapté au contexte du lieu du concert.  Il s’agit, dans tous les cas, de partager et de transmettre, en faisant se croiser l’histoire collective et l’histoire individuelle.

“Et pour aller vraiment plus loin et rester toujours dans l’improvisation musicale, nous invitons un musicien différent à chaque représentation ! Complices de François ou musiciens encore jamais rencontrés, c’est égal ! Bon, parler de musique c’est sympa, mais en faire et en écouter, c’est encore mieux !  Alors, quand est-ce qu’on joue ? “

“Une anche passe” AutoGraphie Bio…. par François Jeanneau.

Un moment d’intenses émotions !

https://www.francemusique.fr/personne/francois-jeanneau